Après d’importants travaux de restructuration, de mise aux normes de sécurité et d’aménagement intérieur, le Groupe Arcange ouvre un hôtel parisien au cœur du 4e arrondissement, à proximité de la place des Vosges. Le Ferdinand propose dès à présent une expérience raffinée dans un cadre préservé.

Le Ferdinand s’élève dans le quartier Saint-Gervais, au 3 rue Ferdinand Duval. Entre la rue de Rivoli et la rue des Rosiers, le nouvel hôtel se loge dans un petit bâtiment qui se déploie sur quatre étages. L’immeuble, qui accueillait déjà un établissement hôtelier, a été totalement repensé et reconfiguré afin de répondre aux aspirations d’une clientèle attentive à la qualité de son hébergement. Derrière sa façade rénovée, Le Ferdinand propose 9 chambres aux superficies variées, simples, en mezzanine ou en duplex. Il dispose d’un restaurant, prolongé par un patio, également ouvert à la clientèle extérieure à l’hôtel.

Dans un environnement calme quoique connecté à l’effervescence parisienne, le nouvel établissement se distingue par son élégance. Le Groupe Arcange a confié, dès l’acquisition du bâtiment en 2016, l’ambitieuse mission de ré-imaginer les lieux à Laura Gonzalez, élue « Designer de l’année » lors du salon Maison & Objet 2019, et à qui l’on doit notamment les rénovations du Bus Palladium et du 86 Champs. L’architecte d’intérieur a su contourner les contraintes liées à l’exiguïté de l’endroit pour faire de chaque chambre un espace raffiné, tendance et distingué, pensé dans un esprit home sweet home. Le plus grand soin a été apporté à la sélection des nombreux objets de décoration, qui participent au sentiment d’apaisement ressenti dès l’entrée dans cette nouvelle adresse de charme.

« Avec Le Ferdinand, nous nous éloignons de notre core business de foncière, mais restons fidèles à notre culture de création de valeurs urbaines. L’investissement réalisé permet à ce bâtiment d’envisager un nouvel avenir grâce à une attractivité accrue. Il va revivre. Le talent et le style grandiose de Laura nous ont permis de métamorphoser un établissement obsolète en une véritable pépite hôtelière, actuelle, chic et élégante, pour loger une clientèle de passage à Paris. Identifier un potentiel de valorisation, quels que soient la superficie et l’usage d’un lieu, est un des socles de notre approche de l’immobilier. » explique Michaël Sfedj, Président du Groupe Arcange